La revalorisation de déchets - recyclage


La valorisation des déchets ♻️ s'appelle également revalorisation (« cycling » en anglais). Elle désigne l'ensemble des opérations effectuées sur un objet inutile afin de le rendre à nouveau utile. La valorisation permet de réaliser :

  • un nouveau matériau,
  • un nouveau produit de qualité égale ou supérieure.

Les déchets non triés s'appellent ordures ménagères résiduelles (OMR) 🚮: ils restent stockés à la décharge et impactent l'environnement ; ils ne subissent pas ou peu de traitement.

Il existe deux types de stockages des déchets :

  • le stockage des déchets ultimes (CSDU),
  • le stockage des déchets non dangereux (ISND).

 

Après la collecte les déchets triés à la source, les déchets se classent en deux catégories 💱 :

  • déchets organiques biodégradables : bons pour le compost ou la méthanisation,
  • déchets non fermentescibles : qui devront subir un traitement spécial.
MÉTHODES DE VALORISATION DES DÉCHETS
Valorisation des déchets non fermentescibles
  • Les déchets non fermentescibles ou FNFOM résultent d'un traitement attentif à la source.
  • Ce dernier permet de récupérer des matériaux économiquement intéressants après le recyclage.
Valorisation énergétique du déchet
  • La valorisation énergétique consiste à brûler les déchets pour produire du carburant.
  • Ce carburant ne peut être stocké et risque de polluer l'atmosphère.
Tri mécanobiologique Cette technique controversée consiste à séparer les matières recyclables des déchets ultimes destinés à être enfouis.

 

Pour plus d'informations sur les différents procédés de traitement de déchets, nous vous invitons à surfer sur le site de l'entreprise Paprec suivante:


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés